• Dans le scriptorium de Paul Auster

     

    SCRIPTORIUM : aujourd'hui, "salle dédiée aux travaux d'écriture, autrefois, atelier du monastère où les moines copiaient et ornaient les manuscrits.

    Dans "Dans le scriptorium", de Paul Auster, le moine est un homme âgé, probablement malade, en tout cas affaibli.
    Le manuscrit est un roman ou une histoire personnelle inachevée.

    Le temps ?  tous les repères sont faussés. Aucune indication pour connaître l'année, le jour, l'heure. 
    Le lieu ? Une chambre (dérobée?) sans ouverture sur le monde extérieur apparente (pas de porte, une fenêtre mais des volets fermés).
    L'action ? Etre enfermé en tant que lecteur dans cet endroit (où se trouvent de petites caméras) et tenter de comprendre ce qu'il se passe en même temps que le protagoniste qui ne souvient plus de son passé.

    L'arrivée de personnages aux noms qui font appel à notre mémoire -Daniel Quinn, Marco Fogg, Jonh Trause, Anna Blume - commence à nous donner quelques indices ...
    On sent que la chute va tout simplement être incroyable de génie. Qu'elle va nous surprendre, nous bluffer, nous submerger.
    C'est le cas !

    Le dernier roman de Paul Auster (Trause si on inverse les lettres ...) est remarquable. Aucun auteur contemporain n'a son talent. Il est hors catégorie. C'est un pur génie.
    Le problème avec ses romans, c'est qu'ils sont si extraordinaires, que nous, pauvres et simples lecteurs, il nous est bien difficile de mettre des mots sur ce que l'on ressent à leur lecture. 
    Depuis plus de dix ans, je guette la sortie de chaque nouveau roman. Je suis rarement déçue. Toujours et encore plus ébahie. Qui aujourd'hui peut à chaque fois surprendre toujours et encore ses lecteurs.
    Ce dernier livre est sûrement l'un de mes préférés ... comme à chaque fois que le dernier paraît ...
     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :